30 ans du statut des enfants et adolescents

La loi n°8.069, du 13 juillet 1990 prévoit le statut des enfants et adolescents (ECA en Brésilien) et sous les directives de la constitution fédérale de 1988, le statut met en œuvre la théorie selon laquelle les enfants et les adolescents sont soumis à des droits, donc, ils doivent avoir leurs droits garantis, toujours à la recherche de votre meilleur intérêt et dans le respect de votre condition particulière en tant que personne en développement.

La Constitution fédérale stipule que :

Article 227. C’est le devoir de la famille, de la société et de l’Etat assurer l’enfant, l’adolescent et le jeune, avec absolu priorité, le droit à la vie, à la santé, l’alimentation, l’éducation, aux loisirs, à la professionnalisation, à la culture, à la dignité, au respect, à la liberté et à la vie en famille et en communauté, outre que les mettre en sécurité contre toute forme de négligence, discrimination, exploitation, violence, cruauté et oppression.

Ainsi, le ECA aligné sur la Convention de 1989 relative aux droits de l’enfant en assurant les droits fondamentaux et les garanties inhérentes aux êtres humains. La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant est l’instrument des droits de l’homme le plus accepté de l’histoire, Elle était ratifiée par 196 pays, à l’exception des Etats-Unis.

Le statut a réussi vaincre les idées apportées par la Théorie Minoritaire. Cette théorie considère les personnes qui ne sont pas encore arrivés à la majorité civile comme des « mineurs ». Ce terme est péjoratif et stigmatisé, il montre que les enfants et les adolescents ne méritent pas de garanties, qu’ils ne sont qu’un objet de tutelle de leur famille, avec une figure paternelle qui exerce le « pouvoir familial » ayant ainsi le pouvoir de décision sur ses fils et filles.

Photo disponible: https://www.gov.br/mdh/pt-br/centrais-de-conteudo/crianca-e-adolescente/estatuto-da-crianca-e-do-adolescente-versao-2019.pdf

Le Statut des Enfants et Adolescents déclare expressément que les enfants et les adolescents ont les mêmes droits que les autres personnes, sinon plus, en raison de la protection inhérente à leur condition de personnes en développement. Comme nous pouvons l’observer à la lecture de la loi :

Article 3° Les enfants et les adolescents jouissent de tous les droits fondamentaux inhérents aux êtres humains, sans préjudice de la pleine protection prévue par la présente loi, en garantissant toutes les opportunités et installations afin de leur offrir un développement physique, mental, moral, spirituel et social, dans des conditions de liberté et de dignité.

La promulgation du Statut est une réalisation nécessaire pour que le changement social commence, en veillant à garantir le bien-être, le développement personnel et les droits fondamentaux des enfants et des adolescents, mais aussi les considérer comme faisant partie de la société, comme des êtres humains et pas seulement comme un objet de protection de la famille.

Références:

https://www.gov.br/mdh/pt-br/centrais-de-conteudo/crianca-e-adolescente/estatuto-da-crianca-e-do-adolescente-versao-2019.pdf

https://www.unicef.org/brazil/convencao-sobre-os-direitos-da-crianca

BRASIL. Lei nº 8.069, de 13 de julho de 1990. Dispõe sobre o Estatuto da Criança e do Adolescente e dá outras providências. Brasília: DF, 1990.

photo de dossier personnel


Cristiane Duarte

Avocate féministe, active dans le domaine du droit de la famille et de la défense des droits des femmes.






photo de dossier personnel

TRADUCTION

Milton Júnior.

Chef Cuisinier, il habite en France depuis 4 ans, passionné par la gastronomie et par la langue française, son coeur est brésilien mais son âme est française.

9 views0 comments

Recent Posts

See All

Endereço:
Rua Doutor Enéas de Carvalho Aguiar, 237 - Jardim América

Fone: (16) 3325-1888
Cel.: (16) 99451-4774
Email:  contato@centrodeestudosfridakahlo.com.br

Quer saber mais?

Fone: (16) 3325-1888

Cel.: (16) 99451-4774